Pourquoi je n’ai pas su résister à Régine…

Hello à tous,

Puisque je voulais très bien commencer 2018, je me suis ruée sur la robe Régine de République du Chiffon dès les 1ers jours de Janvier car je dois bien dire que c’est mon énorme coup de ❤💕 parmi les derniers patrons sortis ces derniers mois !

Pourtant, j’avais tout d’abord vraiment tenté de résister… Je suis sure que vous voyez bien la situation : 50 patrons et 250 tissus différents en attente dans les placards, soit pas moins de plusieurs millions de possibilités de projets à venir ! Donc sagement, j’ai regardé Régine sortir et me suis dit « Non, j’en ai pas besoin, j’ai déjà plein de projets en tête… » 😇. Tentative de résistance mignonne mais totalement désespérée… 3 jours après j’achetais Régine. Oui je suis faible…

LE projet grâce auquel j’ai enfin vaincu le zip invisible

Mais pour ma défense, j’avais aussi de bonnes excuses pour l’acheter (mais bien sur !) :

1/ c’est le prénom des mes grands-mères

2/ la coupe est une tuerie de féminité et d’élégance

3/ pour une fois je peux dire que c’est une forme qui me va

4/ ET SURTOUT c’était un très bon exercice pour la pause d’un immense zip invisible (vu que ça fait partie de mes bonnes résolutions 2018…). Et grand bien m’en a pris car OUI je l’ai ENFIN vaincu 💪!!

A part ça, aucune difficulté particulière dans la réalisation de cette robe. Il faut juste bien s’appliquer sur la couture de la ceinture (je trouve d’ailleurs que la mienne n’est pas encore assez pointue) et surtout ne pas avoir de phobie pour les fronces car il y en a partout : buste, jupe et épaules…

Régine, c’est pour moi « LA » robe parfaite du moment

Cette robe, non seulement je l’ai souvent imaginée mais à peu de détails près, je l’avais même déjà dessinée (on ne sait jamais, pour une prochaine vie…). Et – ô joie, ô magie – RDC l’a fait !!

Je l’ai coupée en 40 selon le tableau de mensurations (je fais plutôt un 38 en robe dans le commerce) et elle tombe parfaitement bien à la taille (comprendre : je ne peux donc pas faire de soirée raclette avec cette robe) et aux épaules. Attention d’ailleurs à bien prendre ses mesures pour la taille car la ceinture doit parfaitement tomber : trop petit ça ne ferme pas ou ça tire sur le zip, trop grand ça baille et ça casse un peu la coupe. En revanche, comme indiqué dans les instructions, elle est coupée assez courte donc n’hésitez pas à garder un peu de marge pour l’ourlet du bas (perso, j’ai aussi rencontré le soucis sur les manches).

Ce qui fait très bien le lien avec mon dernier point qui est LE point négatif de ce patron : les marges de couture non incluses. JE DÉTESTE quand les marges ne sont pas incluses ! Déjà, ça demande des actions et une réflexion en plus au moment du découpage, mais je sais que ça va obligatoirement m’amener à faire des bêtises. Ça n’a pas loupé cette fois, j’étais un peu court sur l’ourlet bas…

Quel dommage Régine, tu étais pourtant si près de la perfection…

2 réflexions sur « Pourquoi je n’ai pas su résister à Régine… »

  1. Elle est magnifique, je suis aussi convaincue par ce patron!

    J'aime

    1. Merci !! Oui, moi aussi je suis totalement fan !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close